Bonjour,

Nous vous avons récemment informé du changement d’OPCO pour la branche des Organismes Locaux de Tourisme, retrouver les informations dans l’article : « Ce que la réforme de la formation change pour vous, professionnels du tourisme »

Vous trouverez ci-dessous, le deuxième épisode concernant les modalités de versement des cotisations au titre la formation professionnelle.

Suite au changement d’OPCO au 1er avril 2019, il est important de rappeler que la cotisation du 28 février2018 est calculée sur la masse salariale 2018, pour couvrir les dépenses de 2018.

Cette cotisation est donc à faire auprès d’AGEFOS PME.

Vous verserez vos contributions à l’Afdas à partir de l’exercice 2019.

Deux situations à distinguer suivant la taille de votre structure :

Si votre structure a un effectif inférieur à 11 salariés (en équivalent temps plein)

  • Pas de changement jusqu’en 2021, au 28 février N contribution calculée sur la Masse Salariale (MS) N-1.
  • Au plus tard le 28 février 2020 vous déclarerez votre masse salariale de l’année 2019 et verserez votre contribution à l’Afdas.
  • A partir de 2021 la collecte se fera mensuellement par les Urssaf.

Si votre structure a un effectif supérieur ou égal à 11 salariés (en équivalent temps plein) 

Pour l’exercice 2019, vos contributions seront à verser en 2 fois à l’Afdas, au 15 septembre 2019 et au 28 février 2020.

Collecteur Exercice comptable Date de payement
Payement
AGEFOSMasse salariale 201828 février 2019Collecte par l’OPCO des contributions calculée sur MS 2018 (pour les dépenses 2018)
+ Dernière collecte Taxe d’Apprentissage
AfdasMasse salariale 201915 septembre 2019Acompte de 75% de la contribution formation estimée sur MS 2018 (pas de Taxe d’Apprentissage)
AfdasMasse salariale 201928 février 2020Solde contribution formation calculée sur la MS 2019
AfdasMasse salariale 202028 février 20201er acompte 40% estimé sur MS 2019
AfdasMasse salariale 202015 septembre 20202ème acompte 35% estimé sur MS 2019
AfdasMasse salariale 202028 février 2021Solde contribution formation calculée sur la MS 2020
AfdasMasse salariale 2020A partir du 01/01/21Collecte mensuelle par les Urssaf

Yamina Chikhi travaille au Conseil départemental du Puy-de-Dôme. Elle a suivi la formation “Mieux rédiger : l’art de décrire pour séduire” et nous explique en quoi celle-ci lui a été utile !


Bonjour Yamina ! Quel est votre métier ? Et où exercez-vous ?

Bonjour ! Je suis chargée de développement touristique à la Direction des Grands Sites Patrimoniaux, qui regroupe le Puy-de-Dôme / Chaîne des Puys et les sites archéologiques (Musée de la Céramique, Oppidum de Corent, Espace-Temple de Mercure). Mon travail consiste à faire la promotion de ces différentes sites.

Pourquoi avez-vous souhaité participer à la formation “L’art de décrire pour séduire” ? Quels besoins ressentiez-vous ?

Au quotidien, je rédige des textes : certains à destination d’encarts publicitaires, d’autres pour constituer des fiches de nos produits touristiques, d’autres encore en préparation de présentations orales.


J’ai conscience d’avoir une écriture que j’appelle trop « administrative », c’est-à-dire une écriture très pratique, qui vise à donner principalement des informations concrètes.


Pour la rendre attractive et inviter les touristes à visiter nos sites, j’avais besoin de comprendre la mécanique de l’accroche et de disposer des clés de réécriture professionnelle.

Qu’est-ce qui vous a plu dans cette formation ? (que ce soit dans le contenu ou la méthode pédagogique)

J’ai vraiment trouvé le contenu de cette formation et l’approche du formateur tout à fait… surprenants !

Je pense aux exercices consistant à faire appel à nos 5 sens pour entrer dans la description. J’ai apprécié que le formateur nous fasse écrire sur des sujets personnels, et pas uniquement sur des sujets professionnels. On a pu découvrir ce que d’autres apprécient, et ils ont pu nous le faire ressentir. Par exemple, moi j’aime les brocantes. La lumière du petit matin sur cette place du 1er mai à Clermont, le bruit des brocanteurs qui déballent, les odeurs particulières…

Un autre exercice consistait à décrire les sensations ressenties en goûtant du chocolat (ou bien dans mon cas de la pâte de fruit, je n’aime pas le chocolat !).

Cette approche sensitive m’a beaucoup plu, je l’ai trouvée très pertinente. C’était une vraie séance de créativité !

2 ou 3 choses que vous avez apprises et qui vous sont utiles au quotidien dans votre pratique professionnelle ?

Concrètement, j’ai appris à mieux décrire en mots justes les sensations et émotions relatives aux expériences touristiques que nous proposons.

Par exemple, quand je rédige une fiche produit qui décrit un circuit touristique pour visiter un site patrimonial, je ne donne plus seulement des informations pédagogiques ou pratiques. Je sais aujourd’hui comment faire en sorte de se projeter dans la visite et ainsi donner envie de découvrir le site !

Avez-vous un exemple de « avant / après » à nous montrer ?

Le musée de la céramique de Lezoux propose aux visiteurs de découvrir le travail des potiers au travers d’ateliers pendant lesquels ces derniers créent une céramique et expliquent leur technique. Auparavant, je me contentais de faire une description trop courte. Je décrivais le rendu de la pièce en y ajoutant des informations historiques.

Par exemple, j’aurais dit qu’il s’agit de reproductions de céramiques qui datent de la période gallo-romaine, et j’aurais rapidement évoqué l’histoire de la vaisselle.

Depuis la formation, j’ai revu la présentation de la fiche-produit qui doit, avant tout, donner envie aux touristes de venir. Je vais évoquer le bruit que fait le tour du potier, l’odeur de la terre, le toucher de l’argile entre les doigts de l’artisan. Je vais faire entrer le lecteur davantage dans l’expérience de la visite.

Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite à s’inscrire ?

Je lui dirais de ne pas hésiter à franchir le pas, car on dispose tous des ressources nécessaires pour rendre son écriture attractive. Certains pourraient ne pas oser, ou douter d’être capables d’y arriver. Pour moi, ça a été libérateur.

Quel est le « petit plus » de Trajectoires Tourisme (s’il y en a un !)

Ce sont des formations « sur mesure » et tout à fait adaptées aux professionnels du tourisme, quels qu’il soient.

Les formations que vous proposez me sont indispensables.

Merci Yamina ! Si vous aussi êtes intéressé par ce voyage à travers les mots, la prochaine session de la formation “Mieux rédiger : l’art de décrire pour séduire”, se déroulera à Grenoble du 14 au 16 septembre 2020. Cette formation est animée par Martin BOHN, journaliste et formateur spécialisée en techniques d’écriture depuis vingt ans .

La réforme de la formation professionnelle, vous en avez entendu parler… mais vous ne savez pas vraiment ce qu’elle change pour vous ?

Voici les infos utiles à retenir !

VOTRE OPCO CHANGE

Jusqu’à présent, l’OPCO de la branche des Organismes locaux de Tourisme était AGEFOS PME. Depuis le 1er avril 2019, c’est l’Afdas.

Pourquoi ? Pour regrouper les branches relevant du tourisme avec la culture et les loisirs !

Si vous souhaitez plus d’informations sur votre nouvel OPCO, vous pouvez consulter la brochure de l’Afdas.

Les formations faites entre le 1er janvier et le 31 mars seront financées par AGEFOS PME, et les formations faites après le 1er avril seront donc prises en charge par l’Afdas.

Ce que vous devez faire

Tout d’abord, vous devez impérativement vous identifiez auprès de l’Afdas. Pour cela, remplissez cette fiche d’identification et envoyez-la à qualification@afdas.com.

Suite à cette identification, vous allez recevoir des codes d’accès vous permettant de faire votre Demande de Prise en Charge (DPC) en ligne. Celle-ci devra être faite directement par les structures, sur le site de l’Afdas.

Vous avez besoin d’aide pour faire cette demande ? Voici un tuto pour vous aider !

A NOTER

Un numéro et une adresse mail ont été créés pour les nouveaux adhérents de la branche tourisme : Tel : 01 44 78 34 49 – Email : ot@afdas.com

Les modalités de financement de votre formation changent 

En 2019, le plan de financement des compétences change.

Désormais, les structures bénéficient d’un forfait annuel selon qu’elles emploient plus ou moins de 11 salariés :

– Structures de – de 11 salariés :  4 000 €/an (1 200 € fonds légaux, 2 800 € fonds conventionnels)

– Structures de 11 à 49 salariés : 5 000€/an (3 200 € fonds légaux et 1 800 € fonds conventionnels)

– Structures de + de 50 salariés :  6 000 €/an (pas de fonds légaux, 6 000 € fonds conventionnels)

A RETENIR

> La rétroactivité de la demande de prise en charge est possible pour les formations qui ont déjà eu lieu depuis le 1er avril.

> Depuis le 1er avril Trajectoires Tourisme n’est plus habilité à faire les Demandes de Prises en Charge (DPC) pour les structures.

Attention : pour les formations Trajectoires Tourisme, le nom de l’Organisme de Formation est Auvergne Rhône-Alpes Tourisme et non Trajectoires Tourisme. N° agrément: 84 691 487 469

Pour tous renseignements merci de contacter Nancy Jarrosson, Trajectoires Tourisme, au 04 81 13 82 32