Yamina Chikhi travaille au Conseil départemental du Puy-de-Dôme. Elle a suivi la formation « Mieux rédiger : l’art de décrire pour séduire » et nous explique en quoi celle-ci lui a été utile !


Bonjour Yamina ! Quel est votre métier ? Et où exercez-vous ?

Bonjour ! Je suis chargée de développement touristique à la Direction des Grands Sites Patrimoniaux, qui regroupe le Puy-de-Dôme / Chaîne des Puys et les sites archéologiques (Musée de la Céramique, Oppidum de Corent, Espace-Temple de Mercure). Mon travail consiste à faire la promotion de ces différentes sites.

Pourquoi avez-vous souhaité participer à la formation « L’art de décrire pour séduire » ? Quels besoins ressentiez-vous ?

Au quotidien, je rédige des textes : certains à destination d’encarts publicitaires, d’autres pour constituer des fiches de nos produits touristiques, d’autres encore en préparation de présentations orales.


J’ai conscience d’avoir une écriture que j’appelle trop « administrative », c’est-à-dire une écriture très pratique, qui vise à donner principalement des informations concrètes.


Pour la rendre attractive et inviter les touristes à visiter nos sites, j’avais besoin de comprendre la mécanique de l’accroche et de disposer des clés de réécriture professionnelle.

Qu’est-ce qui vous a plu dans cette formation ? (que ce soit dans le contenu ou la méthode pédagogique)

J’ai vraiment trouvé le contenu de cette formation et l’approche du formateur tout à fait… surprenants !

Je pense aux exercices consistant à faire appel à nos 5 sens pour entrer dans la description. J’ai apprécié que le formateur nous fasse écrire sur des sujets personnels, et pas uniquement sur des sujets professionnels. On a pu découvrir ce que d’autres apprécient, et ils ont pu nous le faire ressentir. Par exemple, moi j’aime les brocantes. La lumière du petit matin sur cette place du 1er mai à Clermont, le bruit des brocanteurs qui déballent, les odeurs particulières…

Un autre exercice consistait à décrire les sensations ressenties en goûtant du chocolat (ou bien dans mon cas de la pâte de fruit, je n’aime pas le chocolat !).

Cette approche sensitive m’a beaucoup plu, je l’ai trouvée très pertinente. C’était une vraie séance de créativité !

2 ou 3 choses que vous avez apprises et qui vous sont utiles au quotidien dans votre pratique professionnelle

Concrètement, j’ai appris à mieux décrire en mots justes les sensations et émotions relatives aux expériences touristiques que nous proposons.

Par exemple, quand je rédige une fiche produit qui décrit un circuit touristique pour visiter un site patrimonial, je ne donne plus seulement des informations pédagogiques ou pratiques. Je sais aujourd’hui comment faire en sorte de se projeter dans la visite et ainsi donner envie de découvrir le site !

Avez-vous un exemple de « avant / après » à nous montrer ?

Le musée de la céramique de Lezoux propose aux visiteurs de découvrir le travail des potiers au travers d’ateliers pendant lesquels ces derniers créent une céramique et expliquent leur technique. Auparavant, je me contentais de faire une description trop courte. Je décrivais le rendu de la pièce en y ajoutant des informations historiques.

Par exemple, j’aurais dit qu’il s’agit de reproductions de céramiques qui datent de la période gallo-romaine, et j’aurais rapidement évoqué l’histoire de la vaisselle.

Depuis la formation, j’ai revu la présentation de la fiche-produit qui doit, avant tout, donner envie aux touristes de venir. Je vais évoquer le bruit que fait le tour du potier, l’odeur de la terre, le toucher de l’argile entre les doigts de l’artisan. Je vais faire entrer le lecteur davantage dans l’expérience de la visite.

Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite à s’inscrire ?

Je lui dirais de ne pas hésiter à franchir le pas, car on dispose tous des ressources nécessaires pour rendre son écriture attractive. Certains pourraient ne pas oser, ou douter d’être capables d’y arriver. Pour moi, ça a été libérateur.

Comment avez-vous eu connaissance de cette formation Trajectoires Tourisme ?

Je l’ai découverte dans le catalogue des formations Trajectoires Tourisme que je reçois chaque année.

Quel est le « petit plus » de Trajectoires Tourisme (s’il y en a un !)

Ce sont des formations « sur mesure » et tout à fait adaptées aux professionnels du tourisme, quels qu’il soient.

Les formations que vous proposez me sont indispensables.

Merci Yamina ! Si vous aussi êtes intéressé par ce voyage à travers les mots, la prochaine session de la formation « Mieux rédiger : l’art de décrire pour séduire », se déroulera à Lyon du 18 au 20 novembre 2019. Cette formation est animée par Martin BOHN.