Dossier du mois

A la reconquête des clientèles de proximité

Publié le 8 septembre 2021
Accueil > Blog > Dossier du mois > A la reconquête des clientèles de proximité

Toujours plus de monde, toujours plus loin ! D’année en année, les territoires touristiques se sont lancés dans la course effrénée aux touristes étrangers, en adaptant leur offre à des marchés en pleine expansion. Cette hyper-mondialisation a conduit certaines destinations à une dépendance quasi-totale (80% pour certains) aux flux internationaux. Avec les restrictions de circulation dues à la crise sanitaire, ces marchés se sont effondrés et il était temps de repartir à la conquête du potentiel des clientèles locales.

D’autant plus que les habitants, limités dans leurs déplacements par les contraintes du Covid, mais aussi par une prise de conscience environnementale, se sont mis à regarder leur lieu de vie et leur environnement avec plus d’attention.

Suivant les sites et les périodes de l’année, l’habitant représente une part très conséquente des visiteurs des territoires et ne peut être ignoré dans la stratégie touristique. L’habitant est un consommateur dont l’envie de consommer local alimente l’économie circulaire, mais il peut aussi contribuer à l’enrichissement de l’offre touristique (greeters, hébergement collaboratif, …) et être ambassadeur de sa destination.

Depuis la crise du Covid, les liens se sont resserrés entre prestataires, habitants et offices de tourisme dont le rôle s’est renforcé dans le soutien de l’économie de proximité. Cette période a été à l’origine de nombreuses initiatives locales de mise en relation de producteurs, restaurateurs, commerçants avec la clientèle locale.

Mais comment (re)conquérir les habitants et la clientèle de proximité ? Tour d’horizon de la créativité des territoires…

Changer l’angle de vue

« Chez nous on connaît ! » Qui a l’idée de suivre une visite guidée de sa propre commune ? De nombreuses villes ont décidé de partir à la conquête des locaux en leur proposant des visites originales ou d’exception sous des formats adaptés. La « visite-sandwich » pendant la pause déjeuner s’est développée pour le grand plaisir des actifs pressés, entre autres. 

A Chambéry, découvrez l’exposition du musée des Beaux-arts avec un médiateur et poursuivez avec un moment de convivialité autour d’un café offert.

Chaque mardi midi des mois de mai et juin, des guides de La Rochelle Tourisme invitent à un voyage culturel d’une demi-heure dans le cœur historique. Pour garder un peu de mystère, les participants ne connaissent le thème de leur balade qu’au moment de leur rencontre avec le guide du jour.

A Albertville, dévorez l’histoire en compagnie d’un guide-conférencier, savourez l’atmosphère de ses recoins méconnus et appréciez le croustillant de ses anecdotes. Lors des périodes de confinement, ces visites ont même été réalisées sous forme de visio-conférence.

D’autres villes ont choisi d’offrir des moments d’exception aux locaux comme Lille avec son opération « un été dans les étoiles » reconduit pour la 2ème année. Plus de 50 hôtels étoilés proposent uniquement aux habitants de la région Hauts-de-France de découvrir leurs établissements à prix préférentiels entre le 1er juillet et le 31 août 2021. Et pour les 1000 premières nuitées qui seront réservées dans un établissement de catégorie 2* ou 3*, un  voucher d’une valeur de 20€ à dépenser dans l’établissement est offert ainsi que des tickets pour une découverte de Lille en City Tour. En 2020 il y a eu également un jeu concours pour faire gagner à des habitants une nuit dans des lieux vraiment insolites de la ville comme l’opéra de Lille par exemple.

Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Des moments décalés dans des tiers lieux inédits proposés par Vienne Condrieu Tourisme ont permis de reconquérir une clientèle locale avec une programmation d’animations tout l’été. Du théâtre, de l’humour, des dégustations, des cocktails… avec en prime les Chèque des épicurieux, des chèques solidaires d’une valeur de 10€ qui sont remis pour toute réservation d’une animation et à dépenser auprès des commerçants partenaires de l’opération.

Enfin, Changer son regard, c’est ce qu’ont choisi de faire les offices de tourisme de Rumilly-Albanais, du Haut-Rhône et de l’Alter’Alpa en Haute-Savoie avec leur nouvelle communication « rendez-vous en terre (mé)connue ». L’idée était de faire (re)découvrir aux locaux et aux touristes ce territoire plutôt rural et peu connu qui regorge de pépites de sites et d’activités nature. Pour sa campagne digitale, une web-série a été créée où on découvre les sites à travers le regard de Titouan, étudiant de 19 ans, c’est du naturel, du vécu, de la vraie vie ! 

Plus près, plus intense

Staycation, slowtourisme ? Oui, on veut bien rester autour de chez soi mais la proposition doit avoir un peu de piquant pour une vraie rupture avec le quotidien. L’inattendu, la surprise, l’imprévisible, l’ultra-personnalisation sont les facteurs de succès des offres pour des clientèles locales en redécouverte de leur espace de vie. 

C’est ainsi qu’est né le concept de la micro-aventure, plutôt à destination de citadins en mal de connexion avec la nature et de déconnexion avec leur vie stressante. De nombreuses destinations ont créé leurs produits comme notamment l’Office de Tourisme de Pont d’Arc Ardèche qui a mis en place une vingtaine de micro-aventure sur son territoire, des plus classiques comme la descente de canoë avec bivouac aux plus originales comme la découverte de l’aéro plume dans une grotte (mais qu’est-ce que c’est ?).

La micro-aventure  a même ses agences spécialisées avec notamment Chilowé ou encore 2 Jours pour vivre, qui investissent très vite ce marché en sachant mêler les bons ingrédients : originalité, proximité, rencontres, en adéquation avec les aspirations mais aussi avec la conscience de son impact écologique de ce nouveau public.

C:UsersMoiDesktoptent-1208201_1920.jpg

Dans cet esprit de découvertes de proximité, Auvergne Rhône-Alpes Tourisme, va lancer cet automne sa nouvelle webapp « Partir ici » pour proposer aux habitants de multiples visites et activités. Ce projet collaboratif sera alimenté par les institutions touristiques et les professionnels mais aussi par un réseau « d’éclaireurs », des habitants passionnés et fiers de leur territoire. Ils partageront leurs expériences, leurs pépites et leurs anecdotes pour valoriser les richesses souvent méconnues de leur lieu de vie. A découvrir en octobre !

Des aménagements profitables au plus grand nombre

En réfléchissant de façon plus globale au développement des territoires, les aménagements peuvent répondre tant aux besoins des habitants qu’à ceux des touristes. En misant autant sur la clientèle locale que touristique, le tourisme devient plus durable avec une meilleure répartition des flux et des retombées économiques lissées sur l’année. 

Par exemple, en Normandie, l’office de tourisme d’Evreux est devenu « le comptoir des loisirs », affichant clairement sa volonté de s’adresser aux habitants du territoire en leur proposant une communication spécifique où l’humour est bien présent. Finie la scission entre locaux et touristes, l’office de tourisme s’affirme comme un lieu de vie convivial et partagé d’une communauté où les membres peuvent aussi apporter leur contribution.

Concernant les aménagements, le département de la Savoie accompagne depuis plusieurs années les territoires sur la réalisation d’itinéraires de promenade accessibles et ludiques. La notion de confort d’usage a guidé ces projets pour obtenir des itinéraires accessibles au plus grand nombre : familles, personnes à mobilité réduite, promeneurs du dimanche. Ils valorisent des espaces d’intérêt naturel et/ou patrimonial, parfois méconnus, et constituent un vrai attrait touristique pour les territoires. A ce jour 34 itinéraires permettent à tous de découvrir cascades, lacs, points de vue, histoire locale, travail de la vigne, château, ou encore pastoralisme et agriculture.

Un tourisme partagé entre locaux et touristes, réparti sur les 4 saisons, durable et responsable, collaboratif et fluide. Des territoires s’engagent dans cette stratégie. Sauront-ils la transformer en projet viable et pérenne ?


Article rédigé par Dominique Boccon-Doure

Développer la micro-aventure sur son territoire de manière durable
Tarif
700,00 € HT
Durée
2 jours / 14 heures
Date et lieu
17 et 06 juin 2024, À distance
Concevoir et déployer sa stratégie d’accueil à l’échelle de sa destination
Tarif
700,00 € HT
Durée
4 jours / 14 heures
Date et lieu
Pas de session proposée pour le moment
Tourisme durable : comment engager une démarche de transition du tourisme pour sa destination
Tarif
680,00 € HT
Durée
2 jours / 14 heures
Date et lieu
Pas de session proposée pour le moment

Autres articles

Catalogue

Une nouvelle solution pour la montée en compétences des socio-pros

NOUVEAU

Une nouvelle solution pour la montée en compétences des socio-pros

Institutionnels du tourisme, collectivités, réseaux...
Vous souhaitez accompagner les socio-pros dans leur montée en compétences ?

Organisez avec Trajectoires Tourisme un Evènement Thématique clé en main sur votre territoire.

Découvrez en + ici