La parole à

Déployer une démarche RSE avec ses partenaires : l’exemple de l’office de tourisme Porte DrômArdèche

Publié le 25 mai 2022
Accueil > Blog > La parole à > Déployer une démarche RSE avec ses partenaires : l’exemple de l’office de tourisme Porte DrômArdèche

Il y autant de méthodes, de référentiel et d’outils que de bonnes volontés pour intégrer les enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux dans son quotidien ! C’est un constat réalisé par l’office de tourisme Porte DrômArdèche qui a engagé une démarche RSE conjointement avec ses partenaires et qui est venu témoigner lors du dernier Chronique de pros, le 11 mai 2022, aux côtés de l’office de tourisme de la Vallée de la Dordogne. Retour sur leur démarche et leur engagement collectif avec Jessica Bruyère, adjointe à l’Office de tourisme Porte de DrômArdeche.

Un grand merci à Jessica et à Christine qui sont venus nous apporter leur témoignage sur cette démarche conjointe dans notre dernier Chronique de pros !

La RSE : Quésako ? Pourquoi s’engager ? 

Avant de laisser place à ce témoignage, il était important pour nous de rappeler quelques fondamentaux sur la RSE car c’est un sujet qui peut paraître obscur. Pourtant nombres de structures font déjà de la RSE sans même le savoir. En effet, c’est une démarche de progrès qui peut s’aborder de différentes manières, que ce soit par des normes ou bien par la stratégie des petits pas.

Si elle peut s’aborder d’autant de façons distinctes c’est qu’il n’y a pas d’obligations pour une entreprise à mettre en place des mesures liées à une démarche RSE. En revanche, certaines entreprises (cotées en Bourse, filiales de ces entreprises et avec CA supérieur à 100 millions d’euros ou masse salariale de plus de 500 Employés) sont soumises à l’obligation de réaliser et de diffuser des rapports sur leurs impacts environnementaux et sociaux.

L’objectif d’une démarche RSE est de minimiser ses impacts négatifs et de les transformer en impacts positifs, que ce soit sur un aspect environnemental, social, ou économique. On y retrouve ainsi les enjeux du développement durable. La RSE se définit bien souvent par son standard international, la norme ISO 26000, qui définie sept axes centraux :

  • La gouvernance de l’organisation
  • Les droits de l’homme
  • Les relations et conditions de travail
  • L’environnement
  • La loyauté des pratiques
  • Les questions relatives aux consommateurs
  • Les communautés et le développement local

Ces axes constituent le périmètre d’action de la RSE qui se doit d’interroger ses différents champs puis d’engager des actions pour les optimiser, en étroite collaboration avec les parties prenantes. Pour ce faire, plusieurs référentiels et méthodes existent et permettent de guider les entreprises dans leur démarche d’engagement responsable en prenant en compte différentes spécificités sectorielles. Ainsi chaque structure peut trouver un outil adapté à son besoin et nous pouvons vous accompagner à choisir l’outil le plus adapter, mais avant tout, il est important de s’inspirer et de découvrir comment d’autres structures ont pris en mains ces outils.

Le lancement d’une démarche de RSE conjointe entre l’office de tourisme et ses partenaires

L’office de tourisme Porte DrômArdéche couvre 35 communes et compte 150 partenaires que les 6 membres de l’équipe connaissent bien puisqu’ils les accompagnent sur de nombreux sujets. Après un accompagnement sur la transition numérique, l’office de tourisme décide en 2019 de travailler sur une une nouvelle thématique : comment s’engager et prendre un virage écologique ?

Une question qui interroge autant l’équipe de l’office de tourisme que les partenaires de la structure. C’est ainsi que l’office de tourisme propose de se lancer ensemble dans cette réflexion, une proposition approuvée par les partenaires. Pour concrétiser cet engagement, l’office de tourisme organise en novembre 2019 une première rencontre avec l’intervention d’une spécialiste sur la thématique du tourisme responsable. La volonté est de partir sur une même base, avec une même définition du tourisme responsable pour ensuite identifier la meilleure manière de s’y lancer conjointement.

Un succès pour cette première édition qui se poursuit par une volonté d’analyser son positionnement. Une mission réalisée par l’implication d’une stagiaire au sein de l’office de tourisme, Louise, qui va créer des enquêtes. Un premier questionnaire sera adressé à une centaine de visiteurs de l’office de tourisme et permettra de les interroger sur leurs pratiques et leurs ressentis vis-à-vis du tourisme durable.

Un second questionnaire sera envoyé aux partenaires et permettra d’aller davantage dans le concret en les interrogeant sur leurs pratiques (fournisseur d’énergie, isolation de leur structures, recyclage de l’eau, gestion de leurs espaces verts…). Ce questionnaire a donné naissance a des actions concrètes comme la création de ressources et de fiches avec des informations nécessaires à leur transition énergétique et écologique, ou encore des rendez-vous « lundi de l’OT » avec au programme des thématiques durables.

Des engagements pris également en interne

Quand l’office de tourisme s’est engagé dans cette démarche, les équipes se sont rendues compte que les prémices d’une démarche RSE étaient déjà présents sans pour autant s’en rendre compte. En effet, de nombreux écogestes étaient déjà acquis : l’instauration d’un compost, la valorisation des acteurs locaux et artisans d’art, des goodies locaux, pas de brochure en libre service, mise à disposition d’une carte de ville sous format de poster à photographier pour éviter la distribution de papier…

Autant d’actions que l’équipe a voulu valoriser en créant sa charte interne des écogestes. Pour se faire, l’équipe a fait un important benchmark des autres chartes et référentiels existants (dont la démarche de la Vallée de la Dordogne), un travail qui servira pour la poursuite de la démarche avec les partenaires. 

Concrétisation de l’engagement via la création conjointe d’une charte

Tout comme pour l’interne, l’office de tourisme a réalisé, grâce aux enquêtes et ateliers, que ses partenaires avaient déjà mis en place de nombreuses actions RSE mais sans que ces dernières soient valorisées ou partagées. L’office de tourisme a alors constitué un groupe de travail avec plusieurs partenaires (hébergeurs, restaurateurs, sites touristiques…) pour écrire à plusieurs mains une charte de tourisme responsable et pour mettre en place un kit de communication pour tous les partenaires engagés ainsi que la valorisation sur le site de l’office de tourisme.

La charte créée reprend les valeurs défendues par les acteurs du projet et a pour objectif d’engager les acteurs en les fédérant autour d’une thématique commune. C’est ainsi une véritable démarche d’amélioration continue qui est proposée. Elle est accessible sur le site pro de l’office de tourisme et engage les acteurs à travers cinq axes :

  • La biodiversité : entretenir les espaces verts, diminuer les pesticides, utiliser des produits écologiques et/ou alternatifs
  • La consommation d’énergie : limiter la consommation d’énergie
  • La consommation d’eau : préserver la ressource en quantité et en qualité
  • Les achats : favoriser les achats de produits locaux pour valoriser l’économie locale et/ou de produits éco-responsables, moins nocifs
  • La gestion des déchets : réduire et limiter la production de déchets et les gérer de façon éco-responsable (recyclage)
  • L’alimentation : cuisiner des produits locaux et de saison et les mettre en avant
  • Communiquer sur la démarche : informer son clients et son personnel sur sa démarche en affichant la charte et utilisant les supports fournis

Un axe supplémentaire « libre » permet à l’acteur signataire d’indiquer une autre action qui lui tient à coeur. L’adhésion à la charte est gratuite, basée sur du déclaratif, c’est-à-dire sans vérification ou contrôle. Le prestataire prend connaissance du manifeste, liste les engagements sur lesquels il a des actions concrètes puis coche les cases et signe l’adhésion. L’idée n’était pas de partir sur un contrôle ou un label mais plutôt de se baser sur la stratégie des petits pas, ce qui n’empêche pas, plus tard, de se lancer dans une labellisation.

Des partenaires engagés et désireux de s’engager dans une démarche d’amélioration continue

Lors du webséminaire Chronique de pros, nous avons pu profiter du témoignage d’une des partenaires engagée de Porte DrômArdèche, Françoise Chardon des chambres d’hôtes « Chez l’antiquaire« . Françoise est présente depuis le début et s’est engagée petit à petit en découvrant les différents ateliers de l’office de tourisme. Par exemple, Françoise a découvert la démarche des refuges LPO qui a été un véritable déclic et aujourd’hui elle a rejoint l’aventure en signant une convention pour devenir, elle aussi, refuge LPO. Autant d‘actions qui se déploient petit à petit chez les partenaires, chacun à leur rythme, ce qui montre que les signataires ont à coeur de déployer la démarche dans une logique d’amélioration continue.

Aujourd’hui, l’office de tourisme s’attèle à animer cette démarche en :

  • organisant des réunions de groupe pour faire évoluer la réflexion de la charte
  • organisant des ateliers pratiques pour continuer à développer ses connaissances et à avoir envie de s’engager davantage

Parmi les ateliers durables réalisés en 2022, on peut ainsi citer l’Atelier « broyage et paillage » (avec une association départementale compost et territoire), un atelier « Je trie mes déchets » (avec le SIRCTOM), atelier « Je fais mes produits ménagers » (avec le SIRCTOM). A chaque fois, ces ateliers sont réalisés par des professionnels.

Formations sur le sujet

Tourisme durable : comment engager une démarche de transition du tourisme pour sa destination
Tarif
680,00 € HT
Durée
2 jours / 14 heures
Date et lieu
Pas de session proposée pour le moment
Relever le défi de la communication responsable pour l’accueil touristique
Tarif
680,00 € HT
Durée
2 jours / 14 heures
Date et lieu
Pas de session proposée pour le moment
Mobiliser et impliquer les acteurs de sa destination autour d’un projet
Tarif
Sur demande
Durée
2 jours / 14 heures
Date et lieu
Formation uniquement en sur-mesure

Autres articles

Catalogue

Une nouvelle solution pour la montée en compétences des socio-pros

NOUVEAU

Une nouvelle solution pour la montée en compétences des socio-pros

Institutionnels du tourisme, collectivités, réseaux...
Vous souhaitez accompagner les socio-pros dans leur montée en compétences ?

Organisez avec Trajectoires Tourisme un Evènement Thématique clé en main sur votre territoire.

Découvrez en + ici